© 2017. Toute utilisation commerciale des textes et des articles de ce blog est interdite. Pour une utilisation non commerciale, merci de citer vos sources .

BASHA 芭沙, cinq villages Miao près de CONGJIANG 从江

07.05.2017

J'ignore pourquoi Basha et ses hameaux ne figurent pas encore dans les guides touristiques sur la Chine, c'est peut-être ce qui en fait l'occasion rêvée de découvrir en toute quiétude le mode de vie des Miao, resté très traditionnel là-bas.

On entre dans le village de Basha, une petite rue principale avec quelques gargotes, une place du village animée, des jolies maisons en bois.

 

Quelques informations touristiques aussi, dont une carte des lieux : ce qui s'appelle le village de Basha est en fait un regroupement de cinq hameaux accrochés à la montagne, reliés par les sentiers des villageois.

 

Sur place, il y a quelques touristes chinois, peu nombreux, et beaucoup de villageois qui vivent leur vie. On s'engage sur un sentier pour s'éloigner un peu, rien de plus facile que de prendre de la distance et déambuler dans les ruelles et dans les champs. Ici on élève cochons, poules et canards, pour le plus grand plaisir de la petite minette. Là, on tresse des paniers et on fait sa lessive, on va aux champs ou on garde les enfants, on fait sécher au soleil les pousses tendres de bambou et les choux dans un cadre merveilleux, avec une jolie vue sur les quelques rizières dans la vallée.

Basha a aussi la réputation d'être le dernier village de chasseurs au fusil, pas de scène de chasse pour nous mais un ou deux villageois se déplacent avec leur fusil sur l'épaule.

 

Le week-end n'étant pas si prolongé que ça, nous n'avons pas pu consacrer plus d'une demi-journée à la visite de Basha : si vous aimez déambuler, regarder vivre les gens et faire des longues promenades dans la campagne, vous pouvez facilement y passer une journée … ou deux : il y a même un petit hôtel en contrebas de la place du village, visez la maison aux têtes de buffles.

 

En pratique …

 

- Le train rapide Guangzhou (Nan) - Congjiang parcourt la distance en 4h (180 CNY)

- La gare de train de Congjiang est à environ une demi-heure de la ville même, il y a des bus mais pas de taxi, nous sommes arrivés de nuit et nous avons pris un taxi clandestin pour 150 CNY (le prix normal a l'air d'être plutôt à 100 CNY mais de nuit au milieu de nulle part, on n'est pas vraiment en position de force pour les négociations)

 

- Ne logeant pas à Congjiang même et n'ayant que deux jours complets devant nous, nous nous sommes payés le luxe d'un chauffeur pour gagner du temps : 500 CNY la voiture pour la journée (on s'embourgeoise)

- Basha est à 5 ou 6 km de Congjiang, nous y avons vu des minibus gris en provenance et à destination de Congjiang : si vous y logez, demandez à votre hôtel de vous indiquer l'arrêt de bus

 

- Pour l'instant l'entrée aux hameaux coûte 60 CNY par personne, le billet comprend également un spectacle de scènes traditionnelles de la vie des Miao dont on peut très bien se passer

- Il y a sur place de quoi se restaurer (gargotes, supérette et vendeurs de fruits)

 

Nous sommes allés à Basha sans savoir que l'accès au village était payant. Pourtant, Basha garde tout son charme et vit toujours au rythme de ses traditions.

Des infrastructures sont en construction, on a eu l'impression qu'un porche immense se dresserait bientôt en travers de la route d'accès aux villages, avec parking et billetterie. Ceci dit, les hameaux valent vraiment le détour, d'autant plus qu'il suffit de cinq minutes de marche pour se retrouver seul.

Please reload

ARTICLES RECENTS
Please reload

ARTICLES ASSOCIÉS
Please reload

Vous avez aimé mon article ? Un clic pour faire connaître le blog !

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now